WAWEL

Les Porcs de Wawel

En l’an 1400, seigneurs et villes font grand usage des mercenaires qu’il est plus aisé de payer au contrat plutôt que d’entretenir des armées régulières. Expérimentés et mobiles, ils sont redoutables en temps de guerre, et craints en temps de paix car connus pour leurs exactions sur la population civile. Dans les cités-états italiennes, qui embauchent beaucoup de ces vétérans de la guerre de Cent Ans pour maintenir l’ordre et mener leurs guerres, les mercenaires ne sont souvent même pas admis dans la cité qui les embauche en raison de leur réputation et vivent dans d’immenses campements installés à l’extérieur de l’enceinte.